PHILIPPE Marie-Dominique

Au bas de cette page des liens/boutons pour accéder aux Tables de matières de ces livres de philosophie.

Et également tout-au-fond un lien/bouton vers un début de notes de lecture de ma part à partir de ces livres.


Pour en savoir plus, s'adresser à la Communauté Saint-Jean : http://www.stjean.com/

Tous ces livres sont actuellement épuisés, mais seront a priori réédités dans les mois/années qui viennent. En attendant il est toujours possible de les trouver dans des bibliothèques, car ils en valent la peine !
 


Qui est le Père Marie-Dominique PHILIPPE ?



Voir le contenu du chapitre de même nom, dans la sous-rubrique : "PHILIPPE Marie-Dominique", de la rubrique : "Théologie ou spiritualité"
Au bas de cette page des liens/botons pour accéder aux Tables de matières des livresPour en savoir plus, s'adresser à la Communauté Saint-Jean : http://www.stjean.com/

Par rapport à la philosophie enseignée par Jean DAUJAT, qui est pourtant déjà lui-même une très haute référence, la philosophie enseignée par le Père Marie-Dominique PHLIPPE va plus loin, plus profond.
Je ne connais évidemment pas tous les philosophes, et je ne suis pas un expert non plus, mais je travaille tout de même ces questions depuis une trentaine d'années, et je pense vraiment que, notamment au plan de la philosophie, le Père Marie-Dominique PHILIPPE est un "géant", comme on en voit un seulement tous les cinq siècles, et encore... Notamment il indique, dans ses enquêtes historiques, pour chacun des grands philosophes, ce qu'il y a de vrai et où il commence à dériver, ceci en particulier au plan du "jugement d'existence" et de "l'être" —qui sont les premières pierres d'achoppement—.

*****************************************************************


Le Père Marie-Dominique PHILIPPE (1912-2006) a travaillé et enseigné la philosophie réaliste, c'est-à-dire qui part de l'expérience et du raisonnement.

Au plan de la philosophie première (également appelée métaphysique), et qui est le sommet de la philosophie réaliste, il a beaucoup écrit et enseigné sur la philosophie de "L'être", ce qui est le fondement, et sa recherche/enseignement utilise l'induction (à comparer avec la déduction).

L'étude de ses livres représente un gros travail. Mais ce serait quelque chose que l'on connaîtrait bien si dès notre plus jeune âge, comme pour d'autres matières (comme les mathématiques, les autres sciences, le français, les langues étrangères, etc.) cela nous était enseigné, et si par ailleurs, plutôt que de baigner partout et en permanence dans une épaisse pollution intellectuelle et spirituelle qui nous conditionne, on baignait dans un environnement de recherche authentique de la vérité, qui nous libère.
Comme déjà dit ailleurs sur ce site : Evidemment les sciences et techniques sont très intéressantes et très utiles, et j'en suis convaincu (je suis sorti d'une grande école d'ingénieurs et j'ai travaillé pendant plus de trente ans dans la plus grande société informatique du monde, et lors de ma dernière quinzaine d'années d'activités professionnelles, j'ai eu des responsabilités techniques et de coordination significatives dans plusieurs des plus grands projets dans ce domaine en France), mais la recherche de la vérité au plan philosophique est incomparablement bien plus importante et bien plus fondamentale. C'est quand même important de finir par pouvoir atteindre, par notre seule intelligence, l'existence d'un Etre Premier, que les religions appellent Dieu, et l'immortalité de notre âme humaine ! (Pour ceux d'entre-vous qui seraient catholiques et qui ne le sauraient pas : l'Eglise Catholique dit que ceci est accessible par l'intelligence humaine. Le domaine de la foi c'est autre chose que le domaine de la philosophie (par exemple, croire que Dieu est Trinité, etc., n'est pas accessible par la philosophie, c'est du domaine de la foi), et il n'y a pas lieu non plus de les opposer, car elles sont à des niveaux différents. Ceci étant, la philosophie est, aussi, bien utile pour exemple pour la théologie : la théologie est une science qui suppose 2 prérequis : la foi, et une "saine" philosophie. Pour en revenir à notre propos, il s'agit dans cette rubrique et avec ces livres, de philosophie, et non de foi ou de théologie.

Quel est l'enjeu ?


Comme dit, et développé plus en détails, dans le chapitre : "Introduction : Pourquoi la philosophie est-elle fondamentale pour notre vie ?" de cette rubrique "Philosophie", l'enjeu est, en premier lieu, rien de moins que la démonstration de l'existence d'un Être Premier, que les religions appellent Dieu, et de l'immortalité de l'âme humaine !


En lisant, plus bas sur cette page internet, les tables de matières de ces livres, vous risquez de vous poser des questions / de faire des remarques de ce type :

  • « Mais qu'es-ce que c'est que ça ??!!... ». Et, comme on dirait en langage actuel : « N'est-ce pas se prendre vraiment la tête pour rien ??!!... ».
  • « Mais n'est-ce pas complètement dépassé ? "Tout le monde" "sait/dit" que c'est dépassé ! »
. « Depuis Kant (18e siècle), et même bien avant —certains même depuis l'Antiquité—, on sait bien que la métpahysique ( = la philosophie première) c'est "bidon" ».
. « Les "philosophes" "modernes" n'en parlent même plus, ou pour dire que c'est "absolete" ».
(Souvent sans doute, ces philosophes "modernes", quand ils ont connu la métaphysique, ils ne l'ont connu qu'au travers de ce que l'on appelle la "scolastique décadente", etc.. Ils sont donc, dans ce domaine fondamental qu'est la métaphysique, mal formés/informés, et ils n'ont sans doute pas travaillé par eux-mêmes la métaphysique autant que ce qu'il faudrait).

Pour vous inciter à étudier ces livres, je n'ai évidemment pas, personnellement, de légitimité particulière. Je ne peux que vous y encourager en disant que si vous estimez que ces sujets sont vitaux pour vous, comme pour la société, 

(démonstration de l'existence d'un Être Premier, que les religions appellent Dieu, démonstration de l'immortalité de votre âme humaine),

vous avez là la possibilité d'aller vous en rendre compte par vous-même.

L'étude de "l'être" est nécessaire pour induire l'existence d'un "Être Premier".
Pour l'immortalité de l'âme humaine, ce n'est pas la partie "philosophie première" de la "philosophie réaliste" sur laquelle portent les livres que je mentionne sur cette page internet qui permet de la démontrer, mais la partie de la "philosophie réaliste" que l'on appelle "philosophie du vivant" (pour se renseigner, voir en particulier la Communauté Saint-Jean : http://www.stjean.com/).

L'étude de ces livres est longue et difficile,

(à noter qu'elle le serait moins si l'on nous enseignait la "philosophie réaliste" depuis notre plus jeune âge et pendant longtemps dans nos écoles, comme on le fait pour d'autres matières —importantes aussi—),

et l'on peut regretter qu'à ce jour il n'y ait dans notre société qu'aussi peu de spécialistes formés, qui pourraient ainsi nous transmettre ces enseignements, car tout le monde n'a pas vocation, ou capacité, ou le temps, d'être un "super-philosophe" (bien que, philosophe, on le soit tous un peu, nécessairement, que l'on en ait conscience ou pas).
Mais en attendant, c'est à chacun de nous de voir ce qu'il veut vraiment. Si l'on veut se former, on peut ; dumoins pour ceux qui ont reçu le don de capacités intellectuelles suffisantes (mais comme dit dans le chapitre d'introduction : attention à ne pas confondre manque de capacités intellectuelles et paresse. Il faut savoir ce que l'on veut vraiment).



Pour le lecteur catholique :

1). "Actuellement, chaque fois que je le vois, le Saint-Père [saint Jean-Paul II] me demande si la métaphysique se porte bien ! Une fois il m’a même dit : « Père Philippe, avez-vous des successeurs ? » [Oui, en particulier avec la Communauté Saint-jean]. Et deux minutes après : « Mais, Père, où enseigne-t-on encore la métaphysique ? La vraie ? » Et cela m’a beaucoup impressionné : où enseigne-t-on encore la vraie métaphysique ? C’est un des grands soucis du pape, parce qu’il voit bien que toutes les erreurs théologiques d’aujourd’hui proviennent d’un manque de philosophie…"

Père Marie-Dominique Philippe, livre « Les Trois Sagesses » p. 263

2). Et, rien que parmi les Papes, il n'y a pas que saint Jean-Paul II qui ait parlé de l'importance vitale de la métaphysique ( = la "philosophie première").

Livres : L'être 
Recherche d’une Philosophie première :


Cette oeuvre comporte 2 volumes, le 2e volume comportant lui-même 2 parties (2 livres), ce qui fait 3 livres en tout.
(Voir aussi plus bas à la suite de ce paraphe, 2 autres paragraphes concernant 2 autres grandes oeuvres philosophiques du père Marie-Dominique PHILIPPE qui complètent celle-ci).

L'enseignement contenu dans ces 3 livres fondamentaux de "philosophie première" ( = métaphysique) permet d'atteindre les fondements à partir desquels l'on peut induire l'existence d'un "Etre Premier", que les religions appelent Dieu.
​ Tome 1 : 
Tome II-1 :
Tome II-2 :



​Livres : Une philosophie de l'être est-elle encore possible ? :



​Livres : De l'Être à Dieu :


​Livre : De la Philosophie première à la Sagesse - Edité en 1975 :

(Ce volume est le livre principal. Il est complété par trois fascicules de "Topiques historiques" présentant les grands textes des philosophes qui se sont préoccupés du problème de l'existence de l'Être premier et des théologiens qui ont cherché à préciser dans quelle mesure l'intelligence humaine est capable d'atteindre l'existence de Dieu)


Fascicule 1 (230 pages) : "Topique historique" : Philosophie grecque et traditions religieuses :


Fascicule 2 (620 pages) : "Topique historique" : Philosophie et foi :


Fascicule 3 : Naissance et développement de la philosophie moderne et contemporaine:

(Ce 3e "Topique historique", bien qu'il ait été prêt en même temps que les autres n'a pas encore pu paraître, mais paraîtra probablement dans les prochaines années)




Livres : Retour à la Source :


Tome I : "Pour une philosophie sapientiale" - Edité en 2005 :

Cliquer ici pour visionner (clic gauche) ou télécharger (clic droit) la Table des matières de ce livre


Tome II : "De la science à la sagesse" - Itinéraire inachevé (car le Père MDP est décédé avant d'avoir pu terminer) - Edité en 2009 :

Cliquer ici pour visionner (clic gauche) ou télécharger (clic droit) la Table des matières de ce livre



​Début de notes lectures de ma part à partir de ces livres


Dans le document "Démarche MDP", que l'on peut voir/télécharger à partir du lien/bouton ci-dessous, il y a mes notes de lectures à partir de ces livres de philosophie du Père Marie-Dominique PHILIPPE. Ce n'est qu'un début. Il y a par ailleurs aussi des notes de lectures à partir de ces livres dans mon document "CECCATO Gabriel_Mes petites synthèses ou notes de lectures", que l'on peut voir/télécharger à partir de la rubrique "Mes petites synthèses, réflexions, etc". Dorénavant, pour les notes de lectures des livres de philosophie du Père Marie-Dominique PHILIPPE, ce sera dans ce document "Démarche MDP" que je les mettrai, et je fusionnerai ultérieurement, pour ce qui concerne la philosophie, ces 2 documents. Ce document "Démarche MDP" ne contiendra que de la philosophie alors que l'autre, "CECCATO Gabriel_Mes petites synthèses ou notes de lectures", aborde aussi d'autres sujets.

​​​​​​​Cliquer ici pour visionner (clic gauche) ou télécharger (clic droit) ce document