Mes liens préférés


​Sites religieux et d'oeuvres d'Eglise :


​1). Le site officiel du Vatican : http://www.vatican.va/phome_fr.htm

2). ZENIT : http://www.zenit.org/fr

ZENIT est une agence d'information internationale sans but lucratif animée par une équipe de professionnels et de volontaires convaincus de la richesse extraordinaire du message de l'Eglise catholique, en particulier de sa doctrine sociale, comme lumière pour analyser l'actualité.
On a ainsi de courts résumés réguliers sur les paroles et actions du Saint-Père, et sur des paroles et évènements majeurs de l'Eglise dans le monde.
Vous pouvez aussi vous inscrire pour la réception quotidienne des informations directement dans votre e-mail. Cette inscription est gratuite, et peut le rester, mais il y a un appel de fonds annuel pour ceux qui le peuvent.


3). Le site de la Communauté Saint-Jean : http://www.stjean.com/


4). Le site de Regnum Christi / Légionnaire du Christ: http://www.regnumchristi.fr/

5). Le Site de la Communauté Saint-Martin : http://www.communautesaintmartin.org/

6). Le Site de la Communauté de l'Emmanuel : http://accueil.emmanuel.info/

7). Le Site de l'Opus Dei : http://www.opusdei.fr/

8). Le site de l'AED (Aide à l'Eglise en Détresse) : http://www.aed-france.org/


​Défense de la vie - Bioéthique :


​1). Celui de la Fondation Jérôme LEJEUNE :
http://www.fondationlejeune.org/

2). Celui de l'Alliance Vita (anciennement appelé ADV : Alliance pour les Droits de la Vie) : http://www.alliancevita.org/

3). Le blog de l'Observatoire sociopolitique du diocèse de Fréjus-Toulon (Evêque : Monseigneur Rey) : http://placedeleglise.fr/

Un excellent blog généraliste :

Le blog : Le Salon Beige : http://lesalonbeige.blogs.com/

C'est un blog qu'à titre personnel j'aime beaucoup car j'y trouve une information « alternative », qui me semble de grande qualité et relativement diversifiée, par rapport à l'information (uniforme sur l'essentiel) de la pensée unique dont nous sommes matraqués dans les grands médias : télévisions, etc.


Ci-dessous, mais c'est long, une précision que j'avais envoyée il y a quelques temps à ma liste de diffusion :

Remarque personnelle. Et je prie par avance ceux qui la liront de me pardonner ce long « baratin » qui suit, mais il m'a semblé important de le préciser pour qu'il n'y ait pas d'éventuelle ambiguïté sur mes intentions :

Comme beaucoup d'autres je fais partie de ceux qui apprécient beaucoup le site internet Le Salon Beige. Mais il y a d'autres sites de grande qualité (par exemple : http://benoit-et-moi.fr/ ), dont beaucoup que je ne connais probablement même pas.

En ce qui concerne ce site Le Salon Beige, sur certains sujets qui ne concernent pas la transmission de l'enseignement direct du Magistère de l'Eglise Catholique, je ne suis pas forcément totalement d'accord sur tout (même si je suis souvent d'accord ou plutôt d'accord), ou je suis insuffisamment formé/informé pour être d'accord ou pas, ou je ne suis pas intéressé.
Je veux notamment dire par là que je ne cherche pas à vous influencer, notamment au plan politique (j'ai d'ailleurs moi-même beaucoup de mal à essayer de voir s'il y a quelqu'un pour qui je pourrais/devrais voter) en ces périodes d'élections qui sont toujours délicates et un sujet sensible. Je ne le fais même pas en famille, puisque je ne dis à mon épouse et nos enfants pour qui j'ai voté qu'après nos votes, et s'ils insistent vraiment pour le savoir.

Je cherche simplement à vous faire bénéficier d'une information que j'ai trouvée et qui me paraît importante. Mais c'est à vous de juger.

Pour ce qui est de la politique, (puisque nous avons le devoir de nous y intéresser), de mon point de vue, même si les différences "gauche-droite" ne sont pas neutres dans le paysage politique français, je trouve surtout que cette différentiation, qu'on semble vouloir depuis des lustres (depuis 200 ans ?) nous imposer comme la seule pouvant exister, est un carcan étouffant, et artificiel sur l'essentiel.
La question économique est très importante, mais c'est loin d'être l'essentiel, ce ne devrait être qu'un moyen et non une fin en soi.
Je suis sur ces histoires de "gauche-droite" totalement d'accord avec ce qu'avait écrit Michel Janva dans Le Salon Beige il y a quelques jours au plan de la mise dans des tiroirs (gauche/droite) au plan des chrétiens. De mon point de vue la politique est tout à fait respectable, mais la religion est bien plus importante et se situe à un niveau bien au-dessus. Je cite donc :

« [...]. De même, le clivage entre la "droite" et la "gauche", en vertu duquel il faudrait se définir, ne sert qu'à entretenir un schéma dialectique et tue la réflexion au profit d'une classification étriquée. Il est facile de mettre des gens dans des cases mais cela n'a rien de chrétien. Qu'est-ce qui est vrai ? Qu'est-ce qui est faux ? Juste ou injuste ?
Sur ce blog, les termes "droite" et "gauche" sont parfois utilisés par convention de langage : l'opposition gauche-droite ne doit pas obscurcir les vrais oppositions, entre le bien et le mal, le juste et l'injuste, le vrai et le faux. »


Pour finir, une information que je tiens de première main : Durant le Concile Vatican II, sans doute à son début (je ne me souviens plus), un Religieux Dominicain (et c'est lui qui m'en a parlé) avait entendu lire un de ses Frères Dominicains, qui connaissait le Russe, sur un numéro du journal "La Pravda" à l'époque Soviétique quelque chose du type (je le dis aves mes mots): "Il faut tout faire pour injecter dans le Concile Vatican II les notions de "droite" et de "gauche", histoire de mettre la zizanie, et de détruire l'Eglise Catholique".
Et il me semble me souvenir, qu'en plus, cette idée démoniaque ne venait, au départ, même pas des Communistes Soviétiques, qu'ils n'ont fait que la reprendre, mais en tous cas il est indéniable que c'est sans doute l'efficacité des agents soviétiques, et de leurs complices/relais multiples, qui a manifestement réussi à installer dans l'Eglise Catholique une division mensongère dont nous n'avons pas encore réussi à nous débarrasser (le Saint-Père Benoît XVI, avec l'aide de Dieu, est peut-être en train de commencer à réussir cette réunification). Néanmoins, l'Eglise, elle, est toujours bien vivante, et elle le restera, d'après les promesses de Jésus, jusqu'à son retour.