"La face interne de l'histoire" de Jean DAUJAT


Qui est Jean DAUJAT ?

Voir le contenu du chapitre de même nom, dans la sous-rubrique : "DAUJAT Jean", de la rubrique : "Théologie ou spiritualité"


A propos de ce livre

A ma connaissance ce livre est actuellement épuisé, mais il sera peut-être ré-édité par Téqui.

Voir plus bas le lien/bouton par visionner ou télécharger ce livre.

Remarques personnelles :

Ce livre, dans son format papier original, comporte plus de 900 pages, or je ne vais parler ici que d'un seul chapitre d'une cinquantaine de pages (chapitre 5 de la 6e partie du livre). Ce livre aborde de multiples sujets, et ils me paraissent tous passionnants, et certains particulièrement importants. Je ne pense pas que le chapitre sur lequel vont porter mes remarques ci-dessous, même s'il est à mon avis important, soit parmi les plus importants. En revanche il fait partie des sujets tabous de ces 70 dernières années (y est notamment mentionné le rôle du Maréchal Pétain durant la guerre de 1940, avec des éléments positifs), et je crains qu'il vous empêche de lire le reste du livre ou de lire ce chapitre.

Pour synthétiser les propos qui vont suivre : A titre personnel je pense maintenant qu'en ce qui concerne la guerre de 1939-1945, ce qu'ont fait durant cette période le Général de Gaulle et le Maréchal Pétain, il s'agissait là de 2 missions de fait nécessaires, complémentaires et non pas opposées, pour la France et les Français. Donc voici ci-dessous, plus en détails, les remarques personnelles que je ferai :

C'est dans ce livre que j'ai lu pour la première fois, il y a un peu plus de 10 ans, notamment des choses positives sur le Maréchal Pétain pour la guerre de 1940.
Jusqu'alors, comme l'enseigne l'Education Nationale, et le transmettent tous les grands médias et autres multiples vecteurs de la pensée unique et autres intellectuels à la mode et autres politiciens, j'étais conditionné à penser que le Maréchal Pétain et le Pétainisme étaient haïssables.
Il a fallu vraiment, à l'époque où j'ai lu ce livre pour la première fois, que je connaisse bien Jean Daujat pour que je prenne en compte ces nouvelles connaissances sur ce sujet tellement j'avais été « formaté » par la pensée unique pour avoir un a priori contre le Maréchal Pétain et le Pétainisme (qu'il ne faut pas confondre avec tous les régimes de Vichy).
De plus, comme mes parents ont émigré d'Italie en France en 1947 et étant moi-même né en France (et j'en suis très heureux, et me sens parfaitement français —mais bien sûr pour moi l'Italie est le 1er pays qui arrive après la France—), je peux lire cette partie de l'histoire de France comme les autres parties de notre histoire de France d'avant 1947, c'est-à-dire sans aspect passionnel de ma part, et sans avoir à faire face en moi à une souffrance de ma famille due à telles personnes ou organisations françaises de cette période importante de l'histoire de France.
A titre personnel je pense maintenant, en particulier depuis la lecture de ce livre, que les Français qui ont suivi le Général de Gaulle et que les Français qui ont suivi le Maréchal Pétain, (et leurs descendants au plan familles ou au plan politiques), devraient se réconcilier, car il s'agissait là de 2 missions de fait nécessaires, complémentaires et non pas à opposées, pour la France et les Français.
Par exemple, en ce qui concerne parmi les Français nos amis/frères Juifs : quels sont les pourcentages de personnes Juives sauvées dans les pays d'Europe totalement occupés par les nazis, par rapport à la France qui, elle, n'a été totalement occupée qu'à partir de 1942 (occupation fin 1942 par les nazis de la partie appelée « zone libre » en plus de la zone déjà occupée dès 1940) ?
Il ne s'agit pas de ma part de faire de l'angélisme ni de dire que tout le monde est beau et tout le monde est gentil. Il y a des fautes graves de l'un comme de l'autre durant cette période, même si c'est plus facile de refaire l'histoire après coup de façon anachronique ou virtuelle, (d'autant qu'on ne peut jamais connaître totalement, sans avoir été à leur place, tous les multiples paramètres auxquels étaient soumises telles ou telles personnes, ou la connaissance de la situation qu'elles pouvaient avoir à l'époque).
Il ne s'agit pas non plus d'ignorer des fautes graves commises par de nombreux Gouvernants Français après la période de cette guerre (comme aussi, d'ailleurs, de graves fautes juste avant cette période), mais tout simplement de reconnaître que chacun de ces deux personnages a grandement oeuvré pour la France lors de cette période de la guerre 1939-1945 et que cette opposition entre eux n'avait/n'a pas lieu d'être sur cette période-là.
Personnellement je cherche avant tout la vérité, quel que soit la personne ou le parti, et j'ai vraiment horreur de voir une personne, qui que ce soit, injustement accusée, diffamée de façon partisane, opportuniste, mensongère.
Dans le cas présent j'ai ici en tête le Maréchal Pétain, or de fait la victoire finale des Alliés lui doit beaucoup (du fait, en particulier, de son action géniale au plan stratégie militaire, en vue et dans l'espoir de la victoire finale des Alliés, de proposer, en 1940, l'Armistice et de réussir qu'elle soit signée par Hitler, et ainsi de piéger Hitler sur un point très important), et qu'il a fait beaucoup pour protéger les Français par la suite.
D'où l'intérêt, à mon sens, de ce livre, sur tous les sujets qu'il traite, et aussi sur cette époque. D'autant que, concernant notamment cette période, nous avons avec son auteur un témoin direct et actif de cette période. Comme tout un chacun, et comme il le dit lui-même, il peut se tromper dans ses jugements. Mais il me paraît difficile qu'il puisse se tromper quand il ne fait que rapporter des faits qu'il a lui-même connus (directement pour certains, ou de première-main pour d'autres). Et, pour l'avoir connu pendant plusieurs années, on ne peut pas mettre en doute sa volonté profonde de dire la vérité. Or pour plusieurs faits essentiels, personnellement, à ce jour, je ne les ai pas vus rapportés ailleurs.

Cliquer ici pour visionner (clic gauche) ou télécharger (clic droit) ce livre