Franc-maçonnerie (Ph)

Voir notamment le site internet : ​http://www.cailletm.com/

(Rappel : il est complètement incompatible d'être catholique et franc-maçon)

Témoignage


Voici une information capitale qui confirme que les obédiences Franc-maçonnes sont fondamentalement et viscéralement anti-Christiques, anti-Catholiques, bien qu'elles affirment et fassent croire que ce n'est pas le cas. 
Elles le font croire aussi aux Franc-maçons de base et aux grades qui ne font pas partie de leur haute hiérarchie secrète ;  secrète même aux niveaux qui lui sont inférieurs.

Cette information je l'ai reçue dans une conférence publique tenue par un prêtre catholique —à la fois parfaitement fidèle au Pape, très intelligent et savant—. Il y parlait d'une personne de ses relations, un homme, qui lui a raconté quelle avait été sa vie avant qu'ils se connaissent.

« Cet homme était entré dans "L'ordre de la Rose-Croix". 

Cette personne, catholique, avait instamment demandé, au moment de son entrée, à ceux qui le recevaient à "La Rose-Croix" s'il n'y avait pas incompatibilité entre l'appartenance à La Rose-Croix et la religion catholique. Ils lui ont assuré que non, que chacun pouvait garder ses convictions, que précisément cela faisait partie de leur esprit de tolérance, etc.

Par la suite, comme cet homme était quelqu'un de brillant, il a assez rapidement gravi les grades connus de la hiérarchie de cet "Ordre". Il en était devenu le Responsable de la partie sud de la France.

Et puis vint le jour où il lui a été proposé une responsabilité encore plus importante dans la hiérarchie de "La Rose-Croix", avec un grade dont l'existence n'est connue ni par "le grand-public", ni même par les Francs-maçons de base et des grades connus. Mais là on lui a demandé de renier sa foi catholique s'il voulait atteindre ce haut grade.

Il a vivement protesté, rappelant qu'on lui avait affirmé et assuré l'inverse à son entrée. Mais il en était bien ainsi : il fallait renier sa foi au Christ. Il a refusé et quitté "La Rose-croix", et est entré au séminaire ».

Il ne s'agit pas ici de "théorie du complot", mais d'un témoignage de faits réels.

D'après ce que j'ai appris par ailleurs, il semblerait que cet "Ordre de "La Rose-Croix" soit l'élite intellectuelle qui inspire les autres obédiences Franc-maçonnes (GODF, GLF, etc., pour ne parler que de la France).

A ma connaissance, en plus de "La Rose-croix", toutes les obédiences Franc-maçonnes, (GODF, GLDF, etc., pour ne citer que les françaises), sont anti-Christiques, anti-Catholiques, quoi qu'elles en disent —de façon mensongère—.

Il est possible que beaucoup de Franc-maçons "de base" ne le sachent pas ; mais il est probable aussi que cela leur serait de toutes façons égal à beaucoup d'entre eux. En effet beaucoup entrent dans les loges franc-maçonnes par intérêt : pour faire carrière en politique (la majorité des ministres sont franc-maçons, que le Gouvernement soit "de droite" ou "de gauche") ; pour faire carrière ou fortune dans leurs activités professionnelles, que ce soit dans le public ou dans le privé, qu'ils soient patrons, dirigeants, hauts-fonctionnaires, cadres, officiers de police, dans "la justice", etc. Et pour eux il leur est bien égal d'être, sur le fondement de toute vie —vivre avec Dieu, la Très Sainte Trinité, ou "sans", voire "contre"—, des marionnettes dans les mains de personnes qui les manipulent, pourvu qu'ils puissent bénéficier eux, les manipulés —seraient-ils Présidents de la République, ministres, grands patrons, etc.—, des gloires et richesses "humaines" de cette vie sur terre.
Je rappelle que l'Eglise Catholique enseigne —et explique pourquoi— qu'il est totalement incompatible d'être catholique et franc-maçon.

Livres de référence